maîtrisez votre colère , trouvez des solutions

 

Nous connaissons tous des moments d’adversité et  de souffrance; parfois nous les traversons sans qu’ils laissent de traces profondes , mais il arrive aussi que nos vies en soient complètement bouleversées .

Il se trouve cependant que nous ne pouvons pas toujours éliminer l’adversité : les problèmes font simplement partie de la vie ; lorsque nous ne pouvons pas les écarter  il faut apprendre à faire avec  .

Les obstacles que nous rencontrons  ne doivent pas nous barrer à tout jamais la route du succès ou du bonheur .Ils font partie intégrante de la vie . En général  ils sont le signe que nous avons quelque chose à apprendre ;

Confrontés aux  évènements de notre vie , nous réagissons ; le problème est que nos réactions  sont rarement planifiées Réagir impulsivement quand les choses vont mal nous porte souvent à nous passer les nerfs sur tout ce qui a le malheur d’être à proximité : quand tout va de travers et que le monde semble s’effondrer autour de nous ,notre première réaction est , en effet, souvent la colère . Mais c’est vraiment la pire réaction possible  . Nous atteignons rarement le résultat que nous souhaitons lorsque nous perdons notre sang – froid  . La plupart du temps , cela ne fait qu’aggraver  la situation .  Nos chances de résoudre nos problèmes sont beaucoup plus grandes si nous évitons de perdre le contrôle de nous- mêmes 

Maîtrisez votre colère

Maîtrisez votre colère , vos problèmes trouveront une solution

Soyons conscients que si nous pouvons ne pas être forcément responsables de tout ce qui nous arrive , en revanche ,nous sommes  totalement responsables de la façon dont nous réagissons aux  évènements qui jalonnent notre vie

Nous disposons d’un outil très puissant  : notre esprit ; si nous savons l’utiliser  de manière appropriée il peut être une force très positive pour nous en cas de problèmes  . Mais si nous voulons qu’il soit au maximum de sa productivité  ,nous devons avant toutes choses en garder le contrôle et faire en sorte qu’il soit calme .

Nous pouvons choisir nos pensées , penser ce que nous voulons ; nous avons donc potentiellement  la maîtrise de notre  attitude et de la perspective que nous adoptons  face à un problème  . Si nous nous laissons consumer  par la colère , le désespoir  et la frustration , nous sommes un peu comme un train à vapeur qui s’emballe et menace de dérailler ; la première chose à faire est de cesser d’alimenter le feu ; une fois la colère du début apaisée , nous pouvons commencer à changer d’optique et à  voir les choses autrement .Une fois  nos émotions  sous contrôle , les solutions nous viennent facilement , alors que la colère et la frustration aggravent nos problèmes .

Nous avons tous une voix intérieure qui nous parle . Il nous faut être  très attentifs à cette voix car elle a le pouvoir de faire qu’une situation soit meilleure ou pire ; cette  voix intérieure c’est la voix de notre subconscient et elle travaille pour ou contre nous avec une égale facilité . Une fois éliminées la colère et la frustration  , la voie est libre pour le subconscient qui nous guide vers la bonne solution si nous savons l’écouter

Notre subconscient est le dernier filtre d’information mais il ne nous fournira les solutions les plus utiles que lorsque nous serons calmés. Le subconscient se comporte comme  un serviteur obéissant et capable à partir du moment où il sait dans quelle direction nous voulons  aller

Ne vous détournez pas des problèmes . Parfois la meilleure façon d’informer le subconscient que nous avons besoin d’une solution créative est de définir et clarifier le problème dans notre esprit conscient

En utilisant ainsi l’esprit conscient nous laissons le subconscient nous guider vers la solution .
Lorsque le subconscient est stimulé par la nécessité, la visualisation ou la détente, il libère vers l’esprit conscient  des informations nécessaires et utiles au règlement du problème

Les pensées et les émotions agissent comme des aimants  attirant des pensées et émotions similaires

 Adoptons la bonne attitude pour appréhender nos problèmes et  ceux –ci sembleront se régler tout seuls

468x60ban1

Merci d’avoir lu cet article .

Vous l’avez aimé ? , pensez à le partager sur les principaux réseaux sociaux  ! D’avance merci !

Si vous souhaitez me donner votre avis , poser des questions ou faire des suggestions , laissez-moi un commentaire  ci- dessous  .

Crédit photo © Fotolia.com

 

Commentaires

  1. Bonjour Janine,
    Ce n’est pas si facile de ne pas réagir…il a fallu un long travail sur moi même pour ne plus subir les accès de colère. J’ai eu l’opportunité de travailler au contact des chevaux où je pouvais expérimenter les résultats catastrophiques et immédiats lorsque j’étais en colère! Depuis, j’ai laissé Calamity Jane dans une autre vie.

    • Janine CESAIRE a écrit:

      Bonjour Nicole
      Effectivement , ce n’est pas facile ; mais il existe de multiples façons de transcender sa colère ; peut -être as – tu trouvé dans l’art une façon d’exprimer ces émotions qui te submergent parfois ?

      Cordialement
      Janine

  2. Janine CESAIRE a écrit:

    Bonjour Maxime
    Tes commentaires sont toujours les bienvenus
    Effectivement , le terme « maîtriser » peut prêter à confusion ; je ne dis pas qu’il faut nier sa colère ,et la bloquer ( je pense que je n’ai pas été assez précise ) je dis simplement qu’il faut savoir la gérer , c’est – à- dire l’identifier , la comprendre, identifier ses causes pour prendre le dessus ; être en colère est normal mais exprimer cette colère de façon agressive ne l’est pas ; en se comportant bien , on montre qu’on est maître à bord

    Cordialement

    Janine

  3. La colère, la joie ou même la peur sont le plus souvent « incontrôlables » pour beaucoup de personnes. Je pense que parfois il faut laisser éclater sa colère quand c’est nécessaire mais avec le ou les personnes concernées. Cela peut aider à mettre les points sur les i non?

    • Janine CESAIRE a écrit:

      Bonjour
      Chacun réagit selon sa personnalité ; en ce qui me concerne ,plus jeune j’étais plutôt impulsive ; plus d’une fois j’ai regretté des propos qui avaient été tenus à chaud , sous le coup de la colère et qui avaient blessé d’autres personnes ; après en avoir pris conscience , j’ai décjdé que désormais je commencerai par me calmer avant de régler mes comptes ; je les règle à froid , ce qui me permet d’avoir la maîtrise de la situation : je dis ce que j’ai à dire mais sans agressivité

      Cordialement

      Janine

  4. Janine CESAIRE a écrit:

    Bonjour
    Oui c’est tout à fait vrai ; il y aurait matière à philosopher sur le sujet

    Cordialement
    Janine

  5. Janine CESAIRE a écrit:

    Hi
    Thank you for your comment

    I’m very happy to have helped you

Exprimez vous!

*

CommentLuv badge