ameliorer la memoire et prevenir la degenerescence du cerveau

La mémoire humaine est vraiment un phénomène fascinant , c’est toujours une source d’émerveillement de constater à quel point des évènements en apparence anodins peuvent se graver de manière indélébile dans la mémoire d’une personne alors que d’autres ne parviennent même pas à se souvenir dans le détail des évènements majeurs de leur vie .

Plusieurs problèmes peuvent expliquer cette disparité :

1 – ou bien on ne stocke pas correctement les faits ,

2- ou bien ceux – ci sont stockés d’une façon telle qu’il est impossible de s’en souvenir rapidement ,

3 – ou bien on est incapable de se souvenir de certaines choses au moment où on le souhaite même si elles sont encore correctement enregistrées dans le cerveau . Nous avons tous fait l’expérience de chercher désespérément à nous souvenir de quelque chose à un moment donné pour ensuite nous en rappeler au moment le plus improbable .

Il existe plusieurs techniques pour améliorer notre mémoire et elles fonctionnent bien ; malheureusement avec les années , notre cerveau se dégrade et par voie de conséquence , notre mémoire aussi ; il est donc primordial d’agir dès à présent pour prévenir la dégénérescence du cerveau

COMMENT AMELIORER NOTRE MEMOIRE ?

_ On peut faire face au premier problème par la concentration ; si l’on est distrait et qu’on ne stocke pas les faits immédiatement , les chances de s’en souvenir plus tard sont très faibles ;

La mémoire comporte deux phases : la mémoire à court terme et la mémoire à long terme . On estime que jusqu’à 50% de l’information que nous recevons se perd presque immédiatement et que les 20% suivants s’évanouissent dans les 24 heures ; prenez par exemple un numéro de téléphone ou un nombre quelconque à 10 chiffres ; à moins d’un effort spécial , vous l’oubliez presque tout de suite;

Parfois certains de ces souvenirs à court terme vont devenir des souvenirs durables : par exemple , le numéro de téléphone de votre meilleur ami peut avoir été au départ un souvenir à court terme mais fait partie maintenant de votre mémoire à long terme et vous pourrez encore vous en rappeler des années plus tard .

Les scientifiques sont toujours dans l’incapacité d’expliquer pourquoi certains faits se perdent alors que d’autres se transforment en souvenirs durables . L’explication pourrait être l’importance particulière que , pour une raison ou une autre, nous attachons à ces derniers . On peut en tout cas ,raisonnablement le supposer . Dans le monde de surcharge d’information dans lequel nous évoluons , les motifs de distraction sont nombreux et de multiples informations se disputent notre attention ; nos chances de nous souvenir de certains faits sont grandement améliorées si nous nous concentrons sur ceux dont nous aurons besoin de nous rappeler plus tard .

Trou de mémoire

Notre mémoire nous joue parfois des tours

Plusieurs techniques peuvent être utilisées pour être certains d’accorder une attention suffisante aux faits importants ; la plus courante d’entre elles serait la répétition . La plupart d’entre nous se souviennent certainement avoir appris de cette façon les tables de multiplication .

– Prendre des notes en y ajoutant notre touche personnelle , c’est – à – dire noter les idées en utilisant nos propres mots aide également à condition de ne pas tomber dans le piège de considérer ces notes comme substitut de la mémoire et de leur faire une confiance totale. Les notes doivent être utilisées en renfort de la mémoire et non comme une solution de rechange .

– Comprendre la théorie et la méthodologie à l’origine de certains faits nous aide également à nous en souvenir : prenons l’exemple des formules mathématiques complexes ; il est en général très difficile de se rappeler ces formules composées de chiffres et de symboles ; en revanche , si l’on mémorise les principes dont ces formules sont dérivées , il devient beaucoup plus facile de se souvenir de ces symboles ; comprendre le concept qui se trouve derrière le résultat final rend les choses moins floues ;plus les choses sont floues plus elles sont difficiles à mémoriser .

Améliorer notre mémoire

De nombreuses techniques existent pour améliorer notre mémoire ; pas celle -ci je vous le concède !

– Scinder les faits en plusieurs éléments sur lesquels se concentrer séparément aide énormément aussi car le volume d’informations susceptible d’être assimilées à un instant T est forcément limité .

– Eviter les distractions est aussi un facteur important dont il faut tenir compte pour avoir l’assurance que les faits seront stockés correctement : il est plus difficile de remplacer a posteriori des informations erronées que de les stocker correctement dès le départ .

_ Les problèmes 2 et 3 dépendent étroitement de la façon dont nous nous souvenons des informations .Les souvenirs résultent de la création de liens entre nos différentes expériences sensorielles ; peut –être avez- vous vécu cette expérience d’un son ou d’une odeur qui déclenche en vous un souvenir très lointain ; plus nous créons de connexions , plus nous avons de chances de nous souvenir ;

C’est la raison pour laquelle les moyens mnémotechniques sont utilisés comme aide à la mémoire ; plus une association est ridicule ou inhabituelle plus il y a de chances pour qu’elle fonctionne et que l’on s’en souvienne au lieu qu’elle disparaisse noyée parmi des millions d’autres connexions .

– Associer des faits à des images ou à des rimes insolites est aussi une technique qui fonctionne très bien Par exemple , pour se rappeler d’un nom et d’un visage, on peut se focaliser sur une caractéristique essentielle de ce visage , exagérer cette caractéristique et la relier au nom ; par exemple , Léon avec des cheveux plutôt longs peut-être associé à l’image mentale d’un lion avec une crinière .Le terme lion se transforme facilement en Léon et c’est beaucoup plus facile que d’essayer de se rappeler le nom de l’homme aux cheveux longs .

Toutes ces techniques sont efficaces pour stimuler notre mémoire .Malheureusement , lorsque nous avançons en âge notre cerveau commence à dégénérer et notre mémoire se détériore en même temps .

COMMENT PREVENIR LA DEGENERESCENCE CEREBRALE ?

Il y a 4 principales raisons à cette dégénérescence :

1 –La réduction des neurotransmetteurs chargés de transmettre les informations entre les cellules du cerveau ( neurones ), entraîne le déclin des fonctions cérébrales .

2- Une mauvaise circulation sanguine : le cerveau utilise une proportion significative du sang de notre organisme ; tout obstacle à la circulation du sang a donc des conséquences importantes sur son fonctionnement .

3- Les effets du cortisol : Le cortisol produit dans le cerveau en réponse aux stress divers cause des dommages aux cellules de l’hippocampe . L’hippocampe joue un rôle fondamental dans la conversion de souvenirs à court terme en souvenirs à long terme . Les dommages à l’hippocampe ont pour conséquence une production supplémentaire de cortisol ce qui occasionne d’autres dommages aux cellules …ainsi de suite et le cercle vicieux s’installe ;

Dégénérescence cérébrale

Prévenir la dégénérescence cérébrale et la dégradation de votre mémoire, vous devez vous en soucier dès maintenant !

4- Les dommages dus aux radicaux libres :les cellules cérébrales , ne font pas exception et , comme les autres cellules de corps subissent les atteintes des radicaux libres;

Il existe plusieurs approches de bon sens pour limiter et prévenir la dégénérescence cérébrale :
  • Optez pour une bonne alimentation :

– Limitez la consommation de sel , de graisses et le cholestérol en mangeant beaucoup de fruits frais et des aliments riches en antioxydants .Une alimentation adéquate pour le cerveau doit inclure des protéines de qualité, des acides gras essentiels ( omega 3 présents surtout dans la chair et l’huile des poissons gras et omega 6 présents dans les huiles d’origine végétale ) , des glucides complexes, des vitamines, des minéraux et oligo éléments ( parmi ceux – ci , le sélénium , un des plus puissants anti –oxydants , protecteur du système nerveux central )

Privilégiez les aliments riches en anti –oxydants (pruneaux , raisins secs, mûres, chou frisé ,fraises, épinards crus ,framboises ,choux de Bruxelles , thé vert …

Faites des cures de vitamines E , C, vitamines du groupe B , essentielles pour la protection du cerveau

  • Faites de l’exercice régulièrement et évitez le surpoids ; l’exercice physique stimule la circulation sanguine et l’oxygénation de l’organisme ,optimisant ainsi le fonctionnement de votre cerveau ; forme physique et forme mentale vont de pair .
  • Contrôlez votre pression artérielle
  • Contrôlez et limitez le stress : méditation et relaxation vous apporteront bien-être et détente cérébrale ; elles figurent certainement parmi les moyens les plus efficaces pour maintenir votre cerveau en bonne santé .
  • Limitez la consommation d’alcool et évitez de fumer pour limiter les dommages liés aux radicaux libres
  • Evitez les traumatismes crâniens même mineurs ; lorsque vous pratiquez des activités susceptibles d’exposer votre cerveau à des secousses portez les protections adéquates ; des secousses régulières même à des niveaux mineurs ont pu être reliées à une occurrence plus élevée de la démence.
  • Des stratégies moins évidentes ont émergé suite à de récentes études sur le cerveau . La dépression peut affecter la manière dont le cerveau traite l’information et la retrouve ; donc éviter la dépression ou la minimiser pourrait affecter positivement le fonctionnement du cerveau les années suivantes ; socialiser et s’impliquer dans les activités familiales et communautaires est recommandé .
  • Exercez votre mental .” Entraînez – le ou perdez- le “; stimuler votre cerveau par des exercices mentaux comme les mots croisés , les puzzles , les jeux de société ou même pratiquer un nouveau hobby ou apprendre à jouer d’un instrument de musique ou une nouvelle langue développe les cellules cérébrales et les connexions entre elles ; ces activités améliorent ce qu’on appelle la “plasticité cérébrale” ; ne laissez pas votre cerveau se “rouiller “ : cultivez – vous , lisez ; refusez l’abrutissement télévisuel qui nuit à vos capacités mentales , Ne cessez pas d’apprendre tout au long de votre vie .Ouvrez- vous au monde qui vous entoure.
  • On estime aussi que certains médicaments comme l’aspirine et les anti-inflammatoires ainsi que les médicaments de la famille des statines , contre le cholestérol empêchent l’apparition de maladies dégénératives comme la maladie d’Alzheimer. Des suppléments à base de plantes comme le gingko biloba réputé améliorer la circulation sanguine peuvent également aider.

S’il n’est pas possible d’interrompre le processus du vieillissement et ses conséquences ,il est clair que beaucoup peut être fait pour améliorer la santé du cerveau et de la mémoire.

Et il faut vous y atteler dès aujourd’hui car la dégradation de la santé du cerveau ne commence pas à 50 ou 60 ans ; elle commence bien avant , est progressive et s’étale sur plusieurs dizaines d’années . Votre style de vie d’aujourd’hui sera responsable de votre santé cérébrale de demain .

Merci d’avoir lu cet article .

Vous l’avez aimé ? , pensez à le partager sur les principaux réseaux sociaux ! D’avance merci !

Si vous souhaitez me donner votre avis , poser des questions ou faire des suggestions , laissez-moi un commentaire ci- dessous .

Crédit photo © Fotolia.com

Termes qui ont permis de trouver cet article:

  • traitement naturel degenerescence du cerveau
  • cerveau stimuler irrigation
  • comment irriguer correctement son cerveau naturellement

Commentaires

  1. marianna a écrit:

    Bonjour,merci pour votre article, que pensez vous des anti dépresseurs et anxiolitique sur longue duréee pour le cerveau. Pour finir mes deux années de travail je suis obligé de prendre en continu de la paroxétine.

    • Janine CESAIRE a écrit:

      Bonjour Marianna

      Apparemment , il n’existe pas d’études sur les effets à long terme des anti – dépresseurs et anxiolytiques en général ; on ne peut donc pas généraliser ; personnellement je suis contre ces substances mais en même temps , il y a des cas où ils apportent un soulagement certain et aident les malades à vivre normalement ; donc , je pense qu’il faut faire une balance des avantages /inconvénients en fonction de la situation ( âge , état de santé )de chaque personne )

      D’après une étude réalisée récemment ,la Paroxétine entraîne bien une détérioration de la mémoire à long terme et cet effet est accentué lorsque le patient est une personne âgée déprimée
      Si vous pouviez vous en passer et essayer d’autres thérapies … ce serait bien ! Mais je sais que parfois on n’a pas le choix

      Bien cordialement

      Janine

  2. Sohail omer a écrit:

    Merci beaucoup c’était vraiment très efficace.

  3. Bonjour Janine,
    Cet article est vraiment fantastique! j’attends de vous lire très prochainement.
    Jean.

  4. Derissen a écrit:

    Vous écrivez que certains médicaments comme l’aspirine, les anti-inflammatoires empêchent l’apparition de maladies dégénératrices,cette phrase me rend perplexe
    il est connu que ces médicaments ne sont pas favorables à une bonne santé
    pouvez-vous développer merci

    D Th

    • Janine CESAIRE a écrit:

      Bonjour

      J’ai seulement dit : « On estime que  » … ; pour être plus précise , il existe de multiples causes des maladies neuro dégénératives et des recherches effectuées récemment ont montré une relation entre les processus inflammatoires aigus ou chroniques et la mort neuronale ; il ne faut pas pour autant prendre des anti- inflammatoires à tour de bras pour se protéger des maladies neuro dégénératives ; leurs effets secondaires sont bien connus ; en revanche on peut lutter contre l’inflammation de façon naturelle cf le curcuma et bien d’autres produits naturels et en soignant son alimentation
      S’agissant de l’aspirine , elle est efficace car elle agit sur la fluidité du sang ( une autre cause de maladie dégénérative étant une mauvaise irrigation du cerveau ) mais là aussi , il ne s’agit pas de prendre des aspirines de manière quotidienne à titre préventif , si on n’a pas de problème ; les dégâts pourraient être considérables ; là aussi d’autres moyens existent au moins aussi efficaces, en matière de mode de vie et d’alimentation et des produits naturels également par exemple le ginkho biloba ;
      Prenez quand même l’avis d’un professionnel de santé avant de recourir à des plantes ; elles pourraient avoir elles aussi des contre – indications

      Bien cordialement
      Janine

  5. Bonjour Janine,

    Voila bien de précieux conseils pour améliorer le fonctionnement de son cerveau.

    Je ne sais pas si mon cerveau se dégrade, mais je trouve que j’ai une bien meilleure mémoire depuis que j’ai changé de poste de travail. Je suis sollicitée en permanence et doit me rappeler mille choses à la fois. C’est comme un ordinateur avec des dizaine de pages ouvertes qu’il faut gérer en même temps (j’exagère un peu, mais à peine). L’entrainement doit y être pour quelque chose.
    J’ai beaucoup utilisé la méthode mnémotechnique lorsque je devais apprendre la législation hospitalière ou les familles de médicaments. Je me rappelais une phrase rigolote et chaque lettre me renvoyait à une définition…

    Il m’arrive que la mémoire me manque, un mot, une phrase entendue par autrui et tout revient, le tiroir s’ouvre comme par magie. Au fil des décennies, nous entassons beaucoup d’informations. Comment les rangeons nous ? C’est un mystère.

    A bientôt Janine, au plaisir de te lire,

    Hélène
    Le dernier article de Helene@Objectif-Reussite…Mission de vie, courage d’être soi : duo pour réussirMy Profile

    • Janine CESAIRE a écrit:

      Bonjour Hélène
      Merci pour ce commentaire
      Tu as raison d’entretenir ta mémoire ; être activa intellectuellement et un bon moyen ; la mémoire est comme le reste du corps finalement ; il faut l’entretenir et la muscler (!! )

      Bien amicalement
      Janine

  6. DE VILLECOURT a écrit:

    excellent Janine!
    tu devrais écrire un livre plus approfondi sur le sujet
    passionnant et riche d’enseignement
    A poursuivre…

    • Janine CESAIRE a écrit:

      Coucou Hélène
      Merci pour ce commentaire
      J’écrirai peut -être … on verra ; mais j’ai d’autres idées en tête

      A +

      Janine

  7. merci pour tout ce que vous faîtes pour nous.Entretenir va de paire avec l’entretien du corps par le sport.

    • Janine CESAIRE a écrit:

      Bonjour Malika
      Merci pour ce commentaire
      Oui , c’est exact ; l’exercice physique permet de mieux s’oxygéner

      Bien cordialement
      Janine

  8. Bonjour Janine

    Après l’interview avec le Dr Luc Bodin sur la Maladie d’Alzheimer je lui avais posé la question précisément pour savoir ce qui était recommandé pour éloigner cette fichue maladie et il m’avait dit : fraire travailler les neurones, exercer sa mémoire

    Alors que la plupart des personnes qui avancent en âge disent ne plus avoir de mémoire c’est une croyance négative et j’en ai la preuve avec les personnes âgées où je fais mon bénévolat, ceux qui croient en leur mémoire en ont et les autres … de vraies passoires et perso j’apprends le russe à plus de 70 ans et ma foi ça va plutôt bien
    Le dernier article de sylviane…Votre intuition vous aide à choisirMy Profile

    • Janine CESAIRE a écrit:

      Bonjour Sylviane
      Tu as raison ; j’ai moi-même lu quelque part qu’il était possible par le biais de l’apprentissage de développer de nouvelles connexions neuronales

      Bien amicalement
      Janine

  9. Bonjour Janine,

    Ce qui marche super bien, c’est d’associer une émotion à un fait. C’est comme cela qu’un souvenir devient durable, quand il frappe !

    Imaginons que je fasse un super rêve avec un numéro de téléphone qui revient régulièrement. Je me réveille et je ne m’en souviens plus. Je revois ce numéro dans la journée et cette fois-ci, flash immédiat. Penses-tu que j’arriverais à m’en souvenir ? Je pense que oui. Cela allie à la fois la répétition et l’émotion liée à l’excitation de revoir ce numéro vu en rêve.

    Pour l’alimentation, oui bien sûr. Il existe des suppléments qui permettent de dynamiser notre mémoire. Mais je suis toujours un peu sceptique sur ces suppléments en gélule. Parcontre le ginko bilboa que tu cites est certainement excellent pour cela. J’imagine qu’une meilleure circulation sanguine favorise aussi une meilleur fonctionnement de notre « circulation électrique ».

    Ensuite, s’entrainer, bien sûr. Cela me fait penser à un outil que l’on a au boulot sur les PC pour mémoriser tous les mots de passe. Du coup, on n’a plus à les taper, seulement le mot de passe majeur, qui controle tous les autres. J’ai refusé jusqu’à présent de l’installer car j’estime que c’est important de s’entrainer, même sur des choses qui n’ont pas d’intérêt….

    Merci Janine et au plaisir !
    Dorian
    Le dernier article de Dorian…Tombez malade ! C’est bon pour la santé…My Profile

    • Janine CESAIRE a écrit:

      Bonjour Dorian
      Merci pour ton commentaire
      je ne partage pas ton scepticisme sur les suppléments ; j’en fais moi-même un large usage et je vois vraiment une différence entre les périodes où je les prends et mon état le reste du temps
      Quant aux mots de passe , j’en ai tellement et tellement compliqués que j’aurais bien du mal à les retenir ; j’ai été bien obligée de trouver des astuces
      Mais c’est vrai que nous n’avons pas tous logés à la même enseigne
      Bien amicalement
      Janine

Exprimez vous!

*

CommentLuv badge