comment traiter naturellement la bronchite aigue

La bronchite aiguë est la plupart du temps provoquée  par une infection virale des bronches,suite à une grippe ou d’un refroidissement

Elle survient brusquement et ne dure que quelques jours sauf complications

Les personnes à risque sont les personnes âgées, les enfants et les nourrissons, les fumeurs, les personnes souffrant de problèmes cardiaques ou les personnes souffrant de maladie pulmonaire.

Une consultation médicale est toujours nécessaire, car des complications peuvent survenir comme des insuffisances respiratoires.

En cas de bronchite aigue  , il n’existe pas de traitement anti-viral ; le médecin  recommandera le repos pendant quelques jours et des fluidifiants ou expectorants pour soigner la toux grasse .

Parallèlement à ces remèdes classiques il est possible , pour soigner  la bronchite , d’utiliser des plantes médicinales comme le pelargonium (géranium du Cap) , le thym ou l’ail .

Même s’ils ne constituent qu’une mesure alternative et complémentaire ,.ces remèdes ont démontré leur efficacité .

LE PELARGONIUM OU GERANIUM DU CAP

Le monde occidental doit la découverte de cette plante à un Anglais, M. C.H. Stevens , qui ,souffrant de tuberculose  , a effectué  un séjour  en Afrique du Sud  en 1897 pour bénéficier d’un climat plus serein.  Une décoction de pelargonium  qui lui avait été donnée par un sorcier local s’est avérée très bénéfique .

 

Pelargonium et bronchite aigue

Le peslargonium ou geranium du Cap , une arme efficace contre la bronchite aigue

Le pelargonium est largement utilisé pour lutter contre les maladies de l’appareil respiratoire.c ‘est vraiment la plante idéale pour résister aux nombreuses infections respiratoires de l’hiver , comme l’ont démontré plusieurs études cliniques :

-La richesse en tanins de sa racine lui confère des propriétés préventives et curatives dans ces affections .

  • Comme l’eucalyptus, le pelargonium possède des vertus antibactériennes qui en font une arme également efficace contre les virus :il bloque leur développement en les empêchant de se fixer sur les cellules de la muqueuse pulmonaire
  •  Le pelargonium stimule le système immunitaire
  • Il  est parfaitement toléré que ce soit chez les adultes ou chez les enfants

Le pelargonium existe sous plusieurs formes :

  •        L’extrait végétal liquide ( de plus en plus utilisé en Allemagne pour traiter les problèmes respiratoires ) : son efficacité pour soulager les symptômes de la bronchite aigue et accélérer l processus de rémission a été cliniquement démontrée
  •       La teinture mère
  •        Les gélules
  •        Les comprimés
Posologie :

Suivez les indications du fabricant ou prenez conseil auprès de votre pharmacien

  • Dans le cas de l’extrait standardisé , la posologie recommandée pour un adulte semble être en général 30 gouttes d’extrait 3 fois par jour ; la dose est inférieure pour un enfant
  • Pour la teinture –mère , la posologie recommandée est :

- pour les adultes: 20 à 30 gouttes 3 fois par jour en phase aiguë (bronchite aiguë, etc) 10 à 20 gouttes 3 fois par jour en prévention, pendant au moins une semaine – pour les enfants 6 à 12 ans: 10 à 20 gouttes 3 fois par jour – pour les enfants dès 6 mois: 5 à 10 gouttes 3 fois par jour

  • - pour le Pelargonium en gélules ou comprimés , référez- vous aux indications fournies par le fabricant

Effets secondaires et interactions

Aucun effet secondaire connu , aucune interaction connue

Contre-indications

Grossesse, allaitement, troubles rénaux ou cardiaques, troubles de la coagulation.

LE THYM ET LA BRONCHITE AIGUE

Il existe 350 espèces de thym ; certaines plus puissantes que d’autres

Il y a des siècles , les Egyptiens utilisaient le thym comme ingrédient dans la fabrication de leurs fluides  d’embaumement en tant que conservateur et agent antifongique .

Depuis des centaines d’années , le thym est  utilisé en cuisine et apprécié pour son goût mais il présente aussi de nombreux avantages potentiels pour la santé ; c’est la raison pour laquelle il est encore utilisé aujourd’hui

Thym et bronchite aigue

Les propriétés antiseptiques du thym font merveille en cas de bronchite aigue

Un des avantages importants du thym pour la santé réside dans ses propriétés antiseptiques . Le thym est un excellent remède contre la toux , l’ huile essentielle de thym est un puissant antispasmodique et expectorant bronchique . Il est  donc efficace dans le traitement de la  bronchite  aiguë ou chronique , du rhume ,des maux de gorge ou de la coqueluche  ; c’est la raison pour laquelle il est l’un des composants majeurs des pastilles contre la toux .

Le thym opère en améliorant l’action des cils bronchiques  et agit directement sur la muqueuse bronchique . Il contient des terpénoïdes responsables de  ses propriétés expectorantes et  une grande variété de flavonoïdes à l’origine de son  effet spasmolytique sur les bronchioles . .

Formes et posologie

Le thym ,  plante à forte action désinfectante,est  principalement vendu  sous forme de tisane, sirop contre la toux , pastilles contre la toux ou en huile essentielle ;

il est par ailleurs très facile de s’en procurer , soit tout simplement en se rendant au supermarché , soit en le plantant dans son jardin ce qui représente un atout non négligeable

La posologie habituelle est de 1 à 2 g de plante séchée par tasse d’eau bouillante, en infusion, plusieurs fois par jour, ou l’équivalent en herbe fraîche. Pour la prise en extrait liquide (sirop), la posologie  est calculée en fonction de la concentration en principes actifs ( suivre les recommandations du fabricant )

Une tisane de thym ou une goutte d’huile essentielle diluée dans un bol d’eau chaude peuvent également être utilisées en inhalation pour dégager les voies respiratoires.

.

Contre-indications du thym

Grossesse et allaitement

Les études n’ont pas montré de toxicité particulière pour le fœtus,mais il est préférable de ne pas prendre de thym pendant la grossesse, hors usage culinaire. Les femmes qui allaitent devraient également s’abstenir d’en prendre, car les substances actives du thym sont susceptibles de passer dans le lait.

Enfants

Une étude sur  l’effet du thym sur des enfants de deux mois à quatorze ans atteints de bronchite, , n’a pas démontré de toxicité particulière. Toutefois pour des  enfants de quatre à douze ans, il est conseillé de recueillir un avis médical.

Enfin, l’ usage du thym  sous forme d’huile essentielle ou de teinture chez les enfants de moins de quatre ans est fortement déconseillé

Effets indésirables et surdosage du thym

Les effets indésirables du thym sont rares :il peut y avoir une réaction allergique aux principes actifs du thym chez certaines personnes ,en particulier après une exposition massive ou répétée  . L’utilisation du thym est déconseillée aux personnes allergiques aux plantes de la famille des labiées (menthe, sauge, romarin, lavande, serpolet, etc.).

On constate aussi parfois des nausées ou douleurs abdominales.

.

Interactions du thym avec d’autres substances

Il peut y avoir une interaction entre le thym et un des produits suivants :

  • les médicaments antiplaquettaires (par ex. l’aspirine, le clopidogrel, la ticlopidine);
  • les médicaments anticoagulants (par ex. la warfarine);
  • Il ne faut pas prendre de thym en même temps que d’autres herbes et suppléments qui ont un effet anticoagulant (c’est-à-dire qui éclaircissent le sang). Bon nombre de plantes médicinales et de produits de santé naturels ont un tel effet;  .

 

 L’AIL ET LA BRONCHITE AIGUE

Comme le thym , l’ail n’ est pas seulement largement utilisé à des fins culinaires , mais aussi en raison de ses propriétés curatives . Ses  composants possèdent des propriétés  antiseptiques , anti- fongiques , anti- bactériennes et anti- virales. L’ail a plusieurs effets thérapeutiques . C’est la raison pour laquelle il est un remède  maison couramment utilisé  notamment pour le traitement  des affections  respiratoires .

Ail et bronchite aigue

L’ail : son effet thérapeutique en cas de bronchite aigue a été démontré

  Principaux constituants connus : – huile essentielle (disulfures de diallyle, allicine) – glucides – sélénium
- vitamines A, B, C et E – composés soufrés – deux principes antibiotiques ( allicine et garlicine )

Les gousses d’ail se consomment crues ou cuites ; l’ail est aussi disponible sous forme de comprimés , de gélules, d’ huiles et d’ extrait liquide

Les recherches effectuées depuis environ cinquante ans sur les propriétés anti-infectieuses de l’ail ont permis de prouver son action antibiotique  contre de nombreux  micro-organismes , notamment ceux impliqués dans les infections bronchiques : lorsque le disulfure de diallyle est éliminé par voie respiratoire, il agit directement sur la muqueuse bronchique. En outre, l’ail  est expectorant et antiasthmatique

Effets secondaires et contre –indications

L’utilisation de l’ail ne semble pas présenter de danger pour la plupart des adultes.

Cependant ,l’ ail est une plante laxative et a des effets secondaires (  comme la diarrhée ) qui disparaissent après l’arrêt de la prise d’ail ;  en cas de troubles intestinaux diminuez votre consommation d’ail ou utilisez –le plutôt dans  des plats ,il sera  plus digeste .

Au nombre des effets  secondaires figurent également  :la mauvaise haleine et l’odeur corporelle, les brûlures d’estomac, des douleurs abdominales et des réactions allergiques. Ces effets secondaires sont plus courants lors de la consommation d’ail cru.

L’ail peut éclaircir le sang .  Cela risque de poser problème au cours d’une opération chirurgicale ou juste après. Evitez de consommer de l’ail ou réduisez votre consommation au moins une semaine avant , si vous devez subir une opération chirurgicale ou une extraction  dentaire,

Interactions

Les études sur l’interaction de l’ail avec d’autres médicaments ou produits restent encore à faire ; on s’est cependant aperçu que l’ail diminuait l’efficacité du saquinavir , médicament utilisé pour traiter l’infection au VIH .

Traiter naturellement la bronchite aigue , c’est possible moyennant certaines précautions :

Avant de prendre tout nouveau médicament ou  des produits de santé naturels, parlez-en à un professionnel de la santé.( médecin , pharmacien ou autre ) .

Consultez votre professionnel de la santé si vos symptômes persistent ou s’aggravent..

Merci d’avoir lu cet article .

Vous l’avez aimé ? , pensez à le partager sur les principaux réseaux sociaux  ! D’avance merci !

Si vous souhaitez me donner votre avis , poser des questions ou faire des suggestions , laissez-moi un commentaire  ci- dessous  .

Crédit photo © Fotolia.com

Termes qui ont permis de trouver cet article:

  • bronchit enfant 1 ans naturellement
  • soigner une bronchite naturellement
  • lalimentation en cas de brochite chez les enfants
  • a l\arret de la melatonine et ses bienfaits quelle reaction du corps
  • faire une teinture mere pour la bronchite
  • lutter contre la bronchite chez les enfants
  • regime alimentaire en cas de bronchite chez les enfants
  • soigner une bronchite aigue thym
  • teinture mere boiron bronchite
  • enfant degager bronches naturellement

Commentaires

  1. Bonjour Janine,
    J’aime beaucoup cette teinture mère.
    il fut une époque où j’attrapais une à deux
    bronchites par année.
    le travail sur moi a grandement amélioré les
    choses, ma dernière remonte à plusieurs années
    maintenant.
    Je ne suis pas très ail justement à cause des
    effets secondaires dont tu parles!
    Le dernier article de hannah@technique Tipi…Ce que vous n’avez jamais lu sur le papillomavirus et le cancer de l’utérusMy Profile

    • Janine CESAIRE a écrit:

      Bonjour Hannah
      Moi-même , je passe toujours à travers maille
      En ce qui concerne l’ail , je n’en utilise qu’en cuisine mais jamais cru

      Bien amicalement
      Janine

  2. Bonjour Janine,
    Ce qui me ravit dans tes articles, c’est qu’il y a toujours un petit coin où on se retrouve, une solution pour tout le monde. Le thym et l’ail, par exemple, font partie de mon quotidien. La plupart de mes plats en contiennent et j’ose croire que c’est là une des raisons qui fait que nous ne connaissons guère les bronchites !!! Et j’en ai pourtant été une grande spécialiste…
    Merci et à bientôt !
    Le dernier article de Bernadette GILBERT…Bavarois cru mangue et fruits secs (vegan)My Profile

  3. Bonjour Jeanine,

    Tu m’apprend qu’il existe 350 espèce de thym…Mazette comment s’y retrouver ?

    Je ne suis pas vraiment concernée par les bronchites, bien m’en face et merci.

    Par contre je vais copier ton article pour l’envoyer à une de mes sœurs qui s’intéresse à tout cela. Je serais ravie de lui rendre service car elle n’a pas accès à l’internet et en fait ce n’est pas du tout son truc.

    Merci Jeanine,

    Hélène
    Le dernier article de Helene@Objectif-Reussite…Motivation et persévérance au rayon RéussiteMy Profile

  4. Bonjour Janine

    je n’ai jamais de bronchite mais l’usage du Thym et de l’al m’intéresse au plus haut point car j’aime les deux alors pourrais-tu même si ce n’est pas dans le cadre de cet article me dire comment les utiliser au mieux pour notre santé » (je mets de l’ail un peu partout même dans la salade) dans la vie courante
    Le dernier article de sylviane…Créez votre propre matériel pour les exercices d’intuitionMy Profile

    • Janine CESAIRE a écrit:

      Bonjour Sylviane
      Pour répondre à ta question : il existe différentes façons d’utiliser le thym :
      – en tisane pour les problèmes intestinaux ,diarrhées , ballonnements ,aérophagies ( verser une poignée de thym séché,acheté en pharmacie ,l’équivalent de 2 cuillers à café par tasse, dans de l’eau en ébullition laisser infuser 5 minutes ,boire avec un peu de miel)
      – dans le bain pour se tonifier :faire chauffer une grosse poignée de thym dans un litre d’eau , filtrer et verser dans l’eau du bain et y rester pendant au moins 20 ‘
      – en cataplasme sur le ventre en cas de douleurs ( règles , crampes , contusions ) : faire chauffer une poche remplie de thym frais ou sec au micro- ondes pendant 1 ou 2 ‘
      – en huile essentielle :2 gouttes de thym à thujanol ( non dermocaustique ) ajoutées à ta dose de shampooing donneront de l’éclat à tes cheveux

      Quant à l’ail ,( efficace en cas d’hypertension, pour protéger le cœur , améliorer la circulation sanguine , contre le diabète , le cholestérol , pour purifier le sang ) la meilleure faon de le consommer est de l’incorporer à la nourriture pour qu’il soit plus digeste ( consommer 2 à 4 gousses par jour )

      Amitiés

      Janine

  5. Bonjour Janine,

    L’huile essentielle de myrte verte est une excellente anti-infectieuse qui fait des miracles sur les bronchites ! Je ne l’ai pas testée dans ce cas là car il y a bien longtemps que je n’ai pas eu de bronchite mais je pense que c’est une alliée de taille pour dégager les voies respiratoires vu tout ce que j’ai lu sur elle. ; )

    A bientôt et bon week-end !

    Amitiés
    Nathalie
    Le dernier article de Nathalie…L’huile essentielle de lavande fine : ses bienfaits et ses utilisations.My Profile

    • Janine CESAIRE a écrit:

      Bonjour Nathalie
      Je n’ai pas eu l’occasion de tester cette huile essentielle étant donné que je ne suis pas moi-même abonnée aux bronchites mais je te remercie pour ce complément d’information qui aidera certainement beaucoup de monde
      Amitiés
      Janine

  6. Merci pour ces conseils. Comme l’une des commentatrices, je cuisine aussi beaucoup à l’ail et régulièrement au thym et c’est vrai que nous sommes assez peu atteints par les bronchites. Maintenant je perçois mieux pourquoi.

    • Janine CESAIRE a écrit:

      Bonjour Géraldine
      C’est vrai ; je l’ai constaté aussi; rien de tel que l’ail et le thym pour prévenir les affections respiratoires
      Bien cordialement
      Janine

  7. Bonjour Janine,

    Le thym est très actif sur la bronchite, c’est vrai.
    Mais il faut surtout se demander quelle est la cause des bronchites.
    Le virus ne touche pas tout le monde.
    Cet excès de mucosités est toujours lié à la consommation des produits laitiers et de gluten qui en génèrent énormément.
    Supprimer les produits laitiers et on guérit illico !
    Pas coûteux, pas de contre-indications !

    Amicalement.
    Marie.
    Le dernier article de Marie@Nourriture Sante…Soupe champignons cressonMy Profile

    • Janine CESAIRE a écrit:

      Bonjour Marie
      Merci pour ton commentaire
      C’est certain , l’alimentation est la base de tout mais mon propos était de traiter des bienfaits du thym ; il y a c’est évident matière à d’autres articles sur le sujet de la bronchite
      Amitiés
      Janine

    • Janine CESAIRE a écrit:

      Bonjour Marie
      Merci pour ton commentaire
      C’est certain , l’alimentation et la base de tout mais mon propos était de parler du thym spécifiquement et d’informer sur ses bienfaits ; après il y a toujours matière à faire un article sur l’alimentation mais ce n’était pas le sujet du jour
      Amitiés
      Janine

  8. Cette maladie arrive généralement au printemps ou à l’automne, par petites épidémies. La bronchite aiguë se caractérise par une fièvre généralement peu élevée et variable au cours de la journée, des courbatures, un malaise général. On constate également une sensation de brûlure dans la poitrine au niveau du sternum et une vilaine toux.
    Le dernier article de Traitement du Psoriasis…Types et formes de psoriasisMy Profile

Exprimez vous!

*

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :